Nos Ă©toiles contraires - John Green

Le 04/09/2014 à 20h38 - Par promesse


Hazel Grace Lancaster, la narratrice ùgée de 16 ans, survit grùce à un traitement expérimental. Ses parents l'obligent à fréquenter un groupe de soutien. Durant les séances, elle fait la connaissance d'Augustus Waters, d'un an son aßné, qui souffre d'ostéosarcome et est en rémission.

Je tiens avant tout à m'excuser, c'est la première critique que je fais alors je ne maîtrise pas...

 

Je me suis intéressée à ce livre par pure curiosité, juste parce que je passais devant l'affiche du film tous les jours en allant travailler. J'ai voulu lire le synopsis et j'ai vu que c'était un livre avant tout. Comme j'ai plus le temps de lire que d'aller au cinéma...

 

L'histoire d'une rencontre

Entre un groupe de cancéreux, entre Hazel et Augustus, entre Hazel et un livre, entre des jeunes et un auteur, entre des ados malades et l'Amour.

Mon avis est assez partagé. Je trouve l'idée intéressante, les personnages attachants. Mais pour moi, l'auteur ne va pas au fond d'eux, meme les descriptions physiques sont vagues, comme si l'auteur nous disait "Imagine ce que tu veux, fais-toi ta propre idée". Pour moi c'est dommage, ca me donne l'impression que l'auteur n'y croit pas vraiment.

Au niveau du style c'est assez plat, monotone. Le livre se lit bien, facilement, rapidement mais à aucun moment on retient son souffle, on a peur, on hésite a tourner la page. J'ai l'impression que l'auteur s'est senti obligé d'écrire un livre. 

Sans passion

Ce livre ce n'est pas de la passion, ni de la littérature et c'est dommage. Mais c'est peut-être un cas, je dis bien peut-être, où l'adaptation va être bénéfique au livre car les acteurs vont pouvoir donner une vie aux personnages.

Je tempère quand même mes propos parce que loin de moi l'idée de démonter ce livre, je suis juste restée sur ma faim. Un peu à tous les niveaux. Je déconseille néanmoins de le lire un jour de déprime, le sujet n'étant pas des plus réjouissants.


Adaptation John Green Livre Nos Ă©toiles contraires

Voir aussi

L'Adversaire - Emmanuel CarrĂšre


Réactions

Sof - 05/09/2014 à 12h11

C'est marrant on a lu le livre exactement pour les mêmes raisons, mais ce n'est pas le sujet !


Sur la critique globale, je te rejoins sur certains points, ça se lit facilement, c'est une belle histoire et des personnages plutôt intéressants. Comme toi également je trouve par contre que ça manque un peu de profondeur, alors est-ce une volonté de l'auteur pour contrer le fait que le sujet est quand même plutôt sérieux ? Je ne sais pas.


Je suis moi aussi restée un peu sur ma faim car j'ai trouvé qu'une trop grande partie du livre est consacrée à cet autre livre (le livre préféré de l'héroine qu'elle fait découvrir à Augustus) et que finalement ça n'apporte pas grand chose. J'aurais préféré une plus grande analyse d'Augustus par exemple qui reste un mystère sur beaucoup de points.


Par contre, je serai un peu moins dure sur l'ensemble quand même, par exemple sur le style, je trouve au contraire que si le style de l'auteur dans la narration est assez commun effectivement, les dialogues sont eux très bien écrits ! J'ai ri (à haute voix) à plusieurs reprises sur certaines répliques, d'autres m'ont vraiment touché. J'ai été prise dans l'histoire (j'ai d'ailleurs lu le livre très vite) et j'ai été émue.


Ce n'est effectivement pas LE livre de l'année mais j'ai passé un bon moment et il m'a quand même un peu bousculé, à la fois parce que je me suis mise à la place de cette jeune fille malade, mais aussi à la place de sa mère.


J'ai trouvé aussi intéressant de prendre comme toile de fond un sujet aussi sérieux et bien souvent macabre pour écrire une belle histoire d'amour et de jeunesse.


Pour résumé, j'avais besoin d'entendre un avis pour connaître le mien car j'étais perplexe en le fermant. Donc merci Promesse de t'être lancée ! Mais au final je dirais que c'est un livre que j'ai apprécié mais qui ne me laissera pas un souvenir impérissable et pour lequel je n'aurais pas peur d'aller voir l'adaptation ciné !

promesse - 05/09/2014 à 12h35

Je suis d'accord avec toi pour augustus, l'auteur laisse trop de mysteres et on voudrait bien le connaitre aussi.  


Apres je ne dis pas que le livre m'a laissée de marbre ce n'est pas le cas mais la narration m'a un peu gaché le plaisir des dialogues pourtant droles mais malgré la critique que j'ai fait je trouve que l'auteur sans en dire assez a réussi a creer des personnages tres attachants. Je triuve par contre qu'il a tres bien réussi le personnage de la mere qui se retrouve paumee et ne sait pas quoi faire pour aider sa fille sans se lamenter et sans lui inspirer de pitié et qui invente tout et n'importe quoi.

Sof - 05/09/2014 à 14h18

Oui c'est vrai, la mère est un des personnages qui est le plus réussi. J'aime aussi beaucoup celui qui perd son oeil (je me souviens même plus de son nom, ce qui contredit un peu mon argument lol).

Qui sommes-nous ?

Our Coffee, le compagnon de vos pauses créatives.
Un magazine pour l'actu culturelle et un espace de création pour les auteurs et artistes.
Installez-vous à l'une de nos tables avec une boisson chaude pour découvrir, apprécier et partager !

Utilisateurs attablé(s) :

    0 habitué(e)s
      0 invité(e)s

    Nous contacter

    Suivez-nous !

    Charte d'utilisation - ©2008-2017 OurCoffee.fr - Design : Atelier Pixie