Les clichés capitaux

Le 09/06/2011 à 21h58 - Par Blue

Une vie qui se résume à une série de clichés. Le premier, un mariage annulé...et Agathe décide de tout changer.

Le prix d'un amour réussi est toujours insoupçonnable. Pierre Dehaye

 

 

Elle s’appelle Agathe. Assise sur les marches menant à la salle, elle attend Erik. Erik avec un K.

Ils doivent se marier dans…Ils auraient dû être mariés depuis 30 minutes à présent.

 

« Bon si personne ne touche au buffet, j’espère que le traiteur ne nous facturera qu’un minimum. »

Les mots de sa belle-mère, la femme de son père, sont les premiers qui lui sont adressés depuis qu’elle est entrée dans la mairie. Personne n’ose s’approcher d’elle et lui poser La question : « Ou est-il ? »

 

Les yeux rivés à son téléphone, Agathe sait bien qu’Erik ne viendra pas. Maigre consolation, le portable d’Anna a bipé à l’unisson avec le sien.SMS. « Je ne me marie plus. »

 

Anna aussi venait de se faire larguer en beauté.

 

Tout avait commencé une semaine avant, lors  des derniers essayages de sa robe de mariée. Pour être précis, Agathe avait compris à ce moment là qu’il se tramait quelque chose dans son dos. Anna, sa chère et délicieuse cousine avait lâché une remarque on ne peut plus équivoque.

 

 

Une semaine plus tôt.

Agathe démontrait des signes évidents de fatigue. A moins que l’excitation ce soit mue en lassitude.

Debout sur un promontoire, face au miroir, elle passa en inspection sa silhouette.

« Trop de » ou  « pas assez de », lui venaient immédiatement à l’esprit.

 

- Non vraiment, on a bien fait de ne pas t’écouter ! Lança gaiement Anna. Non, celle là est parfaite pour toi. Sans vouloir te vexer …

 

Agathe, ferma les yeux, tentant désespérément d’ériger une barrière entre elle et sa cousine Anna.

 

Elle n’avait rien géré dans cette affaire, par commencer par le choix de sa robe.

Elle, rêvait d’une petite robe simple inspirée des années 20. Elle s’était déjà imaginée chez le coiffeur, lui expliquant qu’elle voulait un joli carré, histoire d’être en harmonie. Une satisfaction toute personnelle.

Mais, sa famille et surtout sa belle-mère, en avait décidé autrement.

« Tes cheveux sont magnifiques ! Tu ne vas pas les couper ?! »

Elle, rêvait d’un mariage comme dans les comédies romantiques américaines. Un couché de soleil sur une plage de sable fin, un ami ordonné prêtre sur internet, 2 témoins, 3 invités et seulement Erik et elle.

 

Encore une fois, la douce et attentionnée Agathe ne s’était pas opposée aux choix des autres.

- Non, avec le corps que tu as, c’est tout à fait ce genre de robe qu’il te faut. Rajouta Anna, en passant ses mains sur ses hanches.

 

Le ton employé n’était pas flatteur, bien au contraire.

 

-Bon, avec ce pli ici, on a réussi à camoufler ce petit bourrelet. Une fois tout ça fini, tu fais un petit régime,…et tu rentreras dans les normes. Erik n’en sera que plus ravi. Crois-moi. Cingla-t-elle, un sourire narquois accroché aux lèvres.

 

Agathe, arqua un sourcil. Difficile de digérer ses mots.

- Et puis, t’as pensé à prendre rendez-vous chez l’esthéticienne ? Conseil d’amie, fais-toi faire l’intégrale ! Succès garanti.

 

-Merci. Seul mot capable de s’échapper de la bouche de la future mariée.

Comme tétanisée, elle se tenait raide, face à son image, meurtrie.

 

-Je vais  te laisser te changer, je crois que c’est bon là ? Fit Anna satisfaite.

 

Agathe se retrouva seule dans cette pièce remplie de robes immaculées. Elle du se résoudre à admettre l’évidence. Sa vie se résumait à une succession de clichés.

 

Elle se les énuméra mentalement.

Une belle –mère, la femme de son père,  quelque peu autoritaire qui avait pris son mariage en main.

 

Une garde de demoiselles d’honneur à ses cotés pour son mariage.

C’était exactement le terme, ses deux belles-mères s’étaient entendues pour que toutes les jeunes filles des deux familles s’y retrouvent.

De son coté, Agathe n’avait que  sa cousine Anna. Elle n’était pas spécialement proche d’elle, mais afin de tenter d’établir un équilibre des forces, elle s’était résolue à l’accepter  dans cette brigade.

 

Et le dernier cliché mais non des moindres, était le futur marié avec une demoiselle d’honneur ?


Commentaires

babou - 10/06/2011 à 23h20

ENCORE !!!

lili59 - 15/06/2011 à 22h21

ENCORE !!!

Qui sommes-nous ?

Our Coffee, le compagnon de vos pauses créatives.
Un magazine pour l'actu culturelle et un espace de création pour les auteurs et artistes.
Installez-vous à l'une de nos tables avec une boisson chaude pour découvrir, apprécier et partager !

Utilisateurs attablé(s) :

    0 habitué(e)s
      0 invité(e)s

    Nous contacter

    Suivez-nous !

    Charte d'utilisation - ©2008-2017 OurCoffee.fr - Design : Atelier Pixie